AU REVOIR COMPAORE !

LE PEUPLE A TOUJOURS LE DERNIER MOT !



De nombreux analystes estiment que plusieurs présidents africains doivent regarder avec inquiétude les événements du Burkina Faso. Au Burundi, Rwanda, Bénin, Congo Brazza et RDC, les chefs d’ États sont accusés de vouloir, comme Blaise Compaoré, s'accrocher au pouvoir en modifiant leurs Constitutions.



C’est "un avertissement, à la fois pour les régimes vieillissants et pour ceux qui essaient de se maintenir au pouvoir au-delà des limites constitutionnelles", prévient, par exemple, Thierry Vircoulon, de l'International Crisis Group.

1 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

© Copyright Pour la vraie démocratie en Afrique . All Rights Reserved.

Designed by TemplateWorld and sponsored by SmashingMagazine

Blogger Template created by Deluxe Templates